Ces perturbations sont dues à une action spontanée du personnel de Skeyes, le contrôleur aérien belge.

Les contrôleurs aériens de Skeyes guident les avions qui décollent depuis la Belgique et qui atterrissent sur le plat pays. Ils gèrent le trafic aérien en vol jusqu'à une hauteur de 24.500 pieds, soit environ 7.500 mètres.

Eurocontrol, qui oeuvre depuis Maastricht, prend le relais au-delà de cette hauteur.