Philippe Close a rappelé que la prolongation du contrat accordée en 2014 prenait fin en janvier 2017, selon un avenant signé à un moment où le premier Plan Régional d'Affectation de Sol n'avait pas été annulé, et où le timing envisagé permettait aux autorités publiques de se prémunir contre les incertitudes liées à la dépollution du site au sujet duquel il est très difficile d'obtenir un timing précis de la part de l'homme d'affaires aux commandes d'Océade, a-t-il dit, sans citer le nom de Thierry Meeus. Toujours d'après Philippe Close, à la suite de l'annulation du PRAS et dans la foulée des discussions, toujours non abouties, entre "l'homme d'affaires" et le consortium Europea, promoteur du projet Néo, des négociations ont été engagées à propos d'une éventuelle prolongation de l'exploitation d'Océade pour rencontrer la volonté de poursuite d'exploitation pendant une période suffisamment longue et permettre à la Ville de garantir le respect de ses obligations vis-à-vis d'Europea tout en permettant la réalisation de la prolongation des lignes de tram le long de l'Avenue Impératrice Charlotte. "Une proposition de contrat a été envoyée à la suite de ces négociations, permettant de garantir une exploitation jusqu'à une clause de rendez-vous en mai 2018, date proposée afin d'envisager un timing définitif", a-t-il encore indiqué. (Belga)

Philippe Close a rappelé que la prolongation du contrat accordée en 2014 prenait fin en janvier 2017, selon un avenant signé à un moment où le premier Plan Régional d'Affectation de Sol n'avait pas été annulé, et où le timing envisagé permettait aux autorités publiques de se prémunir contre les incertitudes liées à la dépollution du site au sujet duquel il est très difficile d'obtenir un timing précis de la part de l'homme d'affaires aux commandes d'Océade, a-t-il dit, sans citer le nom de Thierry Meeus. Toujours d'après Philippe Close, à la suite de l'annulation du PRAS et dans la foulée des discussions, toujours non abouties, entre "l'homme d'affaires" et le consortium Europea, promoteur du projet Néo, des négociations ont été engagées à propos d'une éventuelle prolongation de l'exploitation d'Océade pour rencontrer la volonté de poursuite d'exploitation pendant une période suffisamment longue et permettre à la Ville de garantir le respect de ses obligations vis-à-vis d'Europea tout en permettant la réalisation de la prolongation des lignes de tram le long de l'Avenue Impératrice Charlotte. "Une proposition de contrat a été envoyée à la suite de ces négociations, permettant de garantir une exploitation jusqu'à une clause de rendez-vous en mai 2018, date proposée afin d'envisager un timing définitif", a-t-il encore indiqué. (Belga)