Composé de figurants en habits d'époque, le cortège historique était censé résumer l'histoire de la ville en une série de tableaux. Le groupe de soutien a été introduit aux côtés d'un groupe composé d'anciens mineurs et d'ouvriers sidérurgiques. Quelque 200 personnes composaient le groupe de soutien. L'idée de ce groupe a germé samedi en début de matinée. Elle a circulé sur les réseaux sociaux ensuite. Des responsables de la FGTB distribuaient les foulards distinctifs. (Belga)

Composé de figurants en habits d'époque, le cortège historique était censé résumer l'histoire de la ville en une série de tableaux. Le groupe de soutien a été introduit aux côtés d'un groupe composé d'anciens mineurs et d'ouvriers sidérurgiques. Quelque 200 personnes composaient le groupe de soutien. L'idée de ce groupe a germé samedi en début de matinée. Elle a circulé sur les réseaux sociaux ensuite. Des responsables de la FGTB distribuaient les foulards distinctifs. (Belga)