Mark Thompson a aussi précisé que l'intention de fermeture exprimée par Caterpillar ne concernait pas ses activités de distribution à Grimbergen et Zeebruge. Le choix de Grenoble pour transférer les unités de production de Gosselies permet de maintenir une présence en Europe, et les clients et fournisseurs en Belgique continueront à être soutenus par le groupe. En ce qui concerne la raison de l'intention annoncée de fermeture du site de Gosselies, Mark Thompson a répété que le chiffre d'affaires du groupe était passé de 66 milliards en 2012 à 40 milliard en 2016. Alors que la phase d'information et de consultation va débuter avec les représentants du personnel, il a préféré ne pas donner de chiffres spécifiques au site de Gosselies. Le ministre de l'Emploi et de l'Économie, Kris Peeters, a confirmé avoir reçu la demande de l'entreprise américaine de lancer la phase d'information et de consultation dans le cadre de la loi Renault. (Belga)

Mark Thompson a aussi précisé que l'intention de fermeture exprimée par Caterpillar ne concernait pas ses activités de distribution à Grimbergen et Zeebruge. Le choix de Grenoble pour transférer les unités de production de Gosselies permet de maintenir une présence en Europe, et les clients et fournisseurs en Belgique continueront à être soutenus par le groupe. En ce qui concerne la raison de l'intention annoncée de fermeture du site de Gosselies, Mark Thompson a répété que le chiffre d'affaires du groupe était passé de 66 milliards en 2012 à 40 milliard en 2016. Alors que la phase d'information et de consultation va débuter avec les représentants du personnel, il a préféré ne pas donner de chiffres spécifiques au site de Gosselies. Le ministre de l'Emploi et de l'Économie, Kris Peeters, a confirmé avoir reçu la demande de l'entreprise américaine de lancer la phase d'information et de consultation dans le cadre de la loi Renault. (Belga)