Mme De Bue réagissait à des propos du chef de groupe PS au parlement wallon, Pierre-Yves Dermagne, qui avait précédemment pointé le conflit d'intérêt dans le chef de Fabian Culot. "Sa double casquette a aujourd'hui atteint ses limites. (...) On ne peut pas être contrôlé et contrôleur à la fois, il doit en tirer les conséquences", avait estimé M. Dermagne, appelant le libéral à faire un choix. Lors de cette même émission, le socialiste a par ailleurs une nouvelle fois plaidé pour que Stéphane Moreau quitte son poste chez Publifin-Nethys. "Au regard des dégâts faits à l'égard du groupe et de ses travailleurs, au regard aussi du ras-le-bol et du dégoût dans la population, s'ils ont encore une once de dignité et d'honneur, Stéphane Moreau et le management doivent quitter Publifin-Nethys", a-t-il lancé. (Belga)

Mme De Bue réagissait à des propos du chef de groupe PS au parlement wallon, Pierre-Yves Dermagne, qui avait précédemment pointé le conflit d'intérêt dans le chef de Fabian Culot. "Sa double casquette a aujourd'hui atteint ses limites. (...) On ne peut pas être contrôlé et contrôleur à la fois, il doit en tirer les conséquences", avait estimé M. Dermagne, appelant le libéral à faire un choix. Lors de cette même émission, le socialiste a par ailleurs une nouvelle fois plaidé pour que Stéphane Moreau quitte son poste chez Publifin-Nethys. "Au regard des dégâts faits à l'égard du groupe et de ses travailleurs, au regard aussi du ras-le-bol et du dégoût dans la population, s'ils ont encore une once de dignité et d'honneur, Stéphane Moreau et le management doivent quitter Publifin-Nethys", a-t-il lancé. (Belga)