"Dans une république bananière, le gouvernement respecte davantage le parlement qu'ici. Un parlement qui veut être pris au sérieux ne peut l'accepter", a-t-il ajouté en demandant un report de la décision gouvernementale.

Les commissions de la Défense et de l'Economie de la Chambre se réuniront ce mercredi à 14h00 afin d'entendre, notamment, les explications du colonel Harold Van Pee, en charge du dossier du remplacement des avions de chasse belges. Or, selon plusieurs sources, la décision du gouvernement sera prise cette semaine.

"Nous avons été prévenus mardi soir, tard, par SMS, qu'une réunion était prévue ce mercredi. Et j'ai compris que le gouvernement décidera jeudi. C'est une mascarade", a dénoncé Dirk Van der Maelen selon qui le parlement ne pourra dès lors plus examiner le dossier avant que le gouvernement ne prenne sa décision.

"Nous savons que l'information est disponible depuis des mois et une audition aurait pu être organisée début septembre, ce qui nous aurait laissé le temps de nous pencher sur cette question compliquée et sur ses explications techniques", a poursuivi le député socialiste.

Dans ce contexte, ce dernier demande au gouvernement de reporter sa décision. "Je veux y passer mes vacances de Toussaint afin d'avoir, le lundi de la rentrée, un débat en plénière avec le Premier ministre et le ministre de la Défense. C'est ainsi que les choses doivent se passer dans une démocratie parlementaire. Dans le cas contraire, nous sommes dans une république bananière", a conclu M. Van der Maelen.

"Dans une république bananière, le gouvernement respecte davantage le parlement qu'ici. Un parlement qui veut être pris au sérieux ne peut l'accepter", a-t-il ajouté en demandant un report de la décision gouvernementale.Les commissions de la Défense et de l'Economie de la Chambre se réuniront ce mercredi à 14h00 afin d'entendre, notamment, les explications du colonel Harold Van Pee, en charge du dossier du remplacement des avions de chasse belges. Or, selon plusieurs sources, la décision du gouvernement sera prise cette semaine. "Nous avons été prévenus mardi soir, tard, par SMS, qu'une réunion était prévue ce mercredi. Et j'ai compris que le gouvernement décidera jeudi. C'est une mascarade", a dénoncé Dirk Van der Maelen selon qui le parlement ne pourra dès lors plus examiner le dossier avant que le gouvernement ne prenne sa décision. "Nous savons que l'information est disponible depuis des mois et une audition aurait pu être organisée début septembre, ce qui nous aurait laissé le temps de nous pencher sur cette question compliquée et sur ses explications techniques", a poursuivi le député socialiste. Dans ce contexte, ce dernier demande au gouvernement de reporter sa décision. "Je veux y passer mes vacances de Toussaint afin d'avoir, le lundi de la rentrée, un débat en plénière avec le Premier ministre et le ministre de la Défense. C'est ainsi que les choses doivent se passer dans une démocratie parlementaire. Dans le cas contraire, nous sommes dans une république bananière", a conclu M. Van der Maelen.