ExxonMobil reçoit chaque année environ 1,4 million d'euros du fonds flamand pour le climat. Ce montant sert à compenser les coûts théoriques de la politique européenne de réduction des émissions de CO2 qui se répercute sur la facture d'électricité de l'entreprise. De cette manière, le gouvernement flamand espère éviter un déménagement de la société vers une région où il n'y a pas de "frais CO2". Le volume de CO2 dans la production d'électricité en Belgique s'élève à 0,21 tonnes/MWh, selon BBL. Mais le gouvernement flamand calcule son soutien sur base d'un facteur d'émission de 0,76 tonnes/MWh. "Exxon reçoit donc chaque année près de quatre fois plus d'argent que le coût réel de sa facture d'électricité", relève BBL. L'association environnementale va même plus loin, estimant que les 400.000 euros restants que la compagnie pétrolière devrait quand même recevoir est du pur gaspillage d'argent public. "ExxonMobil a fait l'année dernière un bénéfice de 500 millions à 3 milliards d'euros en Belgique. L'idée qu'ExxonMobil pourrait délocaliser pour une question de coûts-CO2 est tirée par les cheveux. Cet argent 'climatique' pourrait être utilisé pour soutenir des entreprises qui travaillent à la transition énergétique", estime Mathias Bienstman, coordinateur au Bond Beter Leefmilieu. BBL réclame dès lors la fin de tout soutien financier à ExxonMobil et a lancé une pétition sur son site internet pour le faire savoir. (Belga)

ExxonMobil reçoit chaque année environ 1,4 million d'euros du fonds flamand pour le climat. Ce montant sert à compenser les coûts théoriques de la politique européenne de réduction des émissions de CO2 qui se répercute sur la facture d'électricité de l'entreprise. De cette manière, le gouvernement flamand espère éviter un déménagement de la société vers une région où il n'y a pas de "frais CO2". Le volume de CO2 dans la production d'électricité en Belgique s'élève à 0,21 tonnes/MWh, selon BBL. Mais le gouvernement flamand calcule son soutien sur base d'un facteur d'émission de 0,76 tonnes/MWh. "Exxon reçoit donc chaque année près de quatre fois plus d'argent que le coût réel de sa facture d'électricité", relève BBL. L'association environnementale va même plus loin, estimant que les 400.000 euros restants que la compagnie pétrolière devrait quand même recevoir est du pur gaspillage d'argent public. "ExxonMobil a fait l'année dernière un bénéfice de 500 millions à 3 milliards d'euros en Belgique. L'idée qu'ExxonMobil pourrait délocaliser pour une question de coûts-CO2 est tirée par les cheveux. Cet argent 'climatique' pourrait être utilisé pour soutenir des entreprises qui travaillent à la transition énergétique", estime Mathias Bienstman, coordinateur au Bond Beter Leefmilieu. BBL réclame dès lors la fin de tout soutien financier à ExxonMobil et a lancé une pétition sur son site internet pour le faire savoir. (Belga)