A 12h05, grimés de noir, ils ont lancé des tracts affirmant qu'"en 7 ans, le nombre d'autos a progressé d'un quart", que "6,5 millions de tonnes de déchets atterrissent chaque année dans les océans" ou encore que "11.000 scientifiques prédisent un nombre incalculable de victimes en raison de la crise climatique". "Nous voulions remercier les voyageurs qui utilisent les transports en commun et en même temps les mettre en garde contre les autorités qui diffusent des informations erronées sur la crise du climat. Le gouvernement doit dire la vérité: la terre se réchauffe vite et le problème ne fait que s'aggraver", a expliqué An Deleu, l'une des militantes d'Extinction Rebellion. Présente sur les lieux, la police n'a pas eu à intervenir. L'action n'a duré qu'une vingtaine de minutes. Les militants se sont ensuite dispersés dans le calme. (Belga)