435 militants de l'organisation climatique Extinction Rebellion ont été arrêtés ce week-end après avoir occupé la place Royale à Bruxelles. L'approche excessivement agressive de la police a provoqué de nombreux remous: on a sorti le canon à eau et le gaz au poivre. "Un énième désastre RP pour Bruxelles", soupire Luckas Van der Taelen, qui va bientôt publier un nouveau livre sur Bruxelles, La ville que j'aime. "Cela a choqué du côté francophone. Le premier échevin bruxellois, Benoit Hellings (Ecolo), a eu raison de convoquer en urgenc...