Pour les patients COVID-19, il est en effet important de commencer une rééducation pluridisciplinaire intensive au plus vite en unité de soins intensifs, et de la poursuivre dans les unités post-covid-19 et les services spécialisés de réadaptation G ou Sp en fonction des besoins, souligne l'INAMI. Cette rééducation commencée au plus tôt et de façon intensive vise à limiter autant que possible les conséquences du "severe acute respiratory syndrome (SARS-CoV-2)" et à éviter une évolution vers le syndrome de "intensive care unit acquired weakness" avec morbidité grave et malheureusement aussi mortalité, ajoute encore l'assurance-maladie. (Belga)

Pour les patients COVID-19, il est en effet important de commencer une rééducation pluridisciplinaire intensive au plus vite en unité de soins intensifs, et de la poursuivre dans les unités post-covid-19 et les services spécialisés de réadaptation G ou Sp en fonction des besoins, souligne l'INAMI. Cette rééducation commencée au plus tôt et de façon intensive vise à limiter autant que possible les conséquences du "severe acute respiratory syndrome (SARS-CoV-2)" et à éviter une évolution vers le syndrome de "intensive care unit acquired weakness" avec morbidité grave et malheureusement aussi mortalité, ajoute encore l'assurance-maladie. (Belga)