"A bas le règne des banques!", criaient les manifestants. Dans le même temps, d'autres protestataires investissaient le ministère des Affaires étrangères et celui du Commerce, dans le sillage d'une importante manifestation contre les autorités, auxquelles la population impute la responsabilité de l'explosion meurtrière qui a dévasté mardi une partie de la capitale libanaise. (Belga)

"A bas le règne des banques!", criaient les manifestants. Dans le même temps, d'autres protestataires investissaient le ministère des Affaires étrangères et celui du Commerce, dans le sillage d'une importante manifestation contre les autorités, auxquelles la population impute la responsabilité de l'explosion meurtrière qui a dévasté mardi une partie de la capitale libanaise. (Belga)