Ils devaient tout d'abord évaluer l'ampleur des travaux à réaliser pour stabiliser le bâtiment, ravagé dans la nuit de jeudi à vendredi par une explosion dont l'origine n'a pas encore été déterminée, avant d'entamer les opérations d'étançonnage.

Le bilan est d'un mort et de quatre blessés, dont deux graves - souffrant de brûlures - qui ont été transportés à l'IMTR de Loverval et au centre des grands brûlés de Neder-over-Heembeek. Les deux blessés plus légers ont été admis à l'hôpital de Chimay. Le pronostic vital des quatre blessés, âgés entre 30 et 40 ans, n'est pas engagé.

Un périmètre de sécurité est toujours dressé vendredi matin à proximité du centre sportif. Durant les prochains jours, la protection des lieux devrait être assurée par une société de gardiennage.

Par ailleurs, les festivités prévues ce week-end dans le cadre des "Estivales", qui devaient notamment se dérouler sur la Grand-Place de Chimay, ont toutes été annulées, a précisé la Ville de Chimay.

Un point presse était prévu vers 11h00. A 11h30, le ministre wallon des Pouvoirs locaux et des Infrastructures sportives, Paul Furlan, devait se rendre sur place.

Ils devaient tout d'abord évaluer l'ampleur des travaux à réaliser pour stabiliser le bâtiment, ravagé dans la nuit de jeudi à vendredi par une explosion dont l'origine n'a pas encore été déterminée, avant d'entamer les opérations d'étançonnage.Le bilan est d'un mort et de quatre blessés, dont deux graves - souffrant de brûlures - qui ont été transportés à l'IMTR de Loverval et au centre des grands brûlés de Neder-over-Heembeek. Les deux blessés plus légers ont été admis à l'hôpital de Chimay. Le pronostic vital des quatre blessés, âgés entre 30 et 40 ans, n'est pas engagé.Un périmètre de sécurité est toujours dressé vendredi matin à proximité du centre sportif. Durant les prochains jours, la protection des lieux devrait être assurée par une société de gardiennage.Par ailleurs, les festivités prévues ce week-end dans le cadre des "Estivales", qui devaient notamment se dérouler sur la Grand-Place de Chimay, ont toutes été annulées, a précisé la Ville de Chimay.Un point presse était prévu vers 11h00. A 11h30, le ministre wallon des Pouvoirs locaux et des Infrastructures sportives, Paul Furlan, devait se rendre sur place.