Une de ces personnes a été soufflée par l'explosion qui a eu lieu à 20h45 alors qu'elle passait devant l'habitation, située rue Joseph Renquin. Les deux autres personnes grièvement touchées se trouvaient à l'intérieur du bâtiment quand l'explosion a retenti.

Ces trois blessés graves ont été pris en charge dans des centres pour grands brûlés, dont celui de Neder-over-Heembeek et de Charleroi, a précisé le bourgmestre de Bastogne. D'autres blessés légers ont été admis dans différents hôpitaux de la région, à Marche, Bastogne et Arlon.

Selon le capitaine Stéphane Thiry, de la zone de secours du Luxembourg, 9 personnes ont été prises en charge au total pour diverses blessures ou pour état de choc, dont les trois blessés graves transportés vers les sites spécialisés pour grands brûlés. Des habitants qui doivent être relogés sont pris en charge par le CPAS et les services de la commune.

Quant à la cause de l'explosion, "l'hypothèse privilégiée est celle de la fuite de gaz", indique Benoît Lutgen mardi soir. L'enquête doit toutefois déterminer avec certitude les causes du drame. "A priori", l'origine est située "au sous-sol" de l'habitation. Des bonbonnes de gaz ont par ailleurs été retrouvées par les secours descendus en masse sur place, mais cette découverte ne permet pas de conclure avec certitude à un accident lié au gaz.

Les services de police et de secours toujours pleinement mobilisés

Les "services de police, de secours, d'incendie et Ores sont toujours pleinement mobilisés" dans le centre-ville de Bastogne mardi en fin de soirée, précise dans un communiqué le bourgmestre de l'entité Benoît Lutgen, qui avait précédemment tenu un point presse sur place.

"Le Gouverneur et la protection civile sont également présents sur place" mardi soir, est-il précisé. La police locale avait quant à elle bénéficié de renforts du fédéral, et un hélicoptère médical avait entre autres été mis en service.

"Les renforts de services de police extérieurs sont sur place pour sécuriser les habitations avec le service communal des travaux", alors que les personnes qui ne peuvent pas rentrer chez elles sont entre-temps prises en charge par la commune et le CPAS de Bastogne.

"Le Bourgmestre remercie toutes les personnes qui sont mobilisées et se joint à toute la population de Bastogne pour témoigner son émotion aux familles qui sont touchées. Un numéro d'appel est à la disposition de la population au 061/26.26.26", communique encore Benoît Lutgen.

Une de ces personnes a été soufflée par l'explosion qui a eu lieu à 20h45 alors qu'elle passait devant l'habitation, située rue Joseph Renquin. Les deux autres personnes grièvement touchées se trouvaient à l'intérieur du bâtiment quand l'explosion a retenti. Ces trois blessés graves ont été pris en charge dans des centres pour grands brûlés, dont celui de Neder-over-Heembeek et de Charleroi, a précisé le bourgmestre de Bastogne. D'autres blessés légers ont été admis dans différents hôpitaux de la région, à Marche, Bastogne et Arlon. Selon le capitaine Stéphane Thiry, de la zone de secours du Luxembourg, 9 personnes ont été prises en charge au total pour diverses blessures ou pour état de choc, dont les trois blessés graves transportés vers les sites spécialisés pour grands brûlés. Des habitants qui doivent être relogés sont pris en charge par le CPAS et les services de la commune. Quant à la cause de l'explosion, "l'hypothèse privilégiée est celle de la fuite de gaz", indique Benoît Lutgen mardi soir. L'enquête doit toutefois déterminer avec certitude les causes du drame. "A priori", l'origine est située "au sous-sol" de l'habitation. Des bonbonnes de gaz ont par ailleurs été retrouvées par les secours descendus en masse sur place, mais cette découverte ne permet pas de conclure avec certitude à un accident lié au gaz.Les "services de police, de secours, d'incendie et Ores sont toujours pleinement mobilisés" dans le centre-ville de Bastogne mardi en fin de soirée, précise dans un communiqué le bourgmestre de l'entité Benoît Lutgen, qui avait précédemment tenu un point presse sur place. "Le Gouverneur et la protection civile sont également présents sur place" mardi soir, est-il précisé. La police locale avait quant à elle bénéficié de renforts du fédéral, et un hélicoptère médical avait entre autres été mis en service. "Les renforts de services de police extérieurs sont sur place pour sécuriser les habitations avec le service communal des travaux", alors que les personnes qui ne peuvent pas rentrer chez elles sont entre-temps prises en charge par la commune et le CPAS de Bastogne. "Le Bourgmestre remercie toutes les personnes qui sont mobilisées et se joint à toute la population de Bastogne pour témoigner son émotion aux familles qui sont touchées. Un numéro d'appel est à la disposition de la population au 061/26.26.26", communique encore Benoît Lutgen.