Le groupe EI a affirmé lundi que l'auteur de l'attentat à Ansbach était l'un de ses "soldats", selon l'agence Amaq, un organe de propagande de l'organisation djihadiste. Sur une vidéo en arabe retrouvée sur le téléphone portable du Syrien, celui-ci annonce explicitement agir au nom d'Allah et avoir fait allégeance au chef du groupe EI, Abou Bakr al-Bagdadi. L'enquête doit encore déterminer si l'auteur a agi seul ou s'il faisait partie d'un réseau. L'attentat a fait 15 blessés. Seul le kamikaze est mort. (Belga)

Le groupe EI a affirmé lundi que l'auteur de l'attentat à Ansbach était l'un de ses "soldats", selon l'agence Amaq, un organe de propagande de l'organisation djihadiste. Sur une vidéo en arabe retrouvée sur le téléphone portable du Syrien, celui-ci annonce explicitement agir au nom d'Allah et avoir fait allégeance au chef du groupe EI, Abou Bakr al-Bagdadi. L'enquête doit encore déterminer si l'auteur a agi seul ou s'il faisait partie d'un réseau. L'attentat a fait 15 blessés. Seul le kamikaze est mort. (Belga)