Cette option du retour à une pleine exploitation a été validée par le conseil national de sécurité, a confirmé M. Michel.

Le problème pour un retour à une offre de service complète n'est pas de nature "technique" - la Stib est prête - mais répond à une nécessité "opérationnelle", celle de pouvoir rehausser la sécurité avec une capacité militaire et policière suffisante, a indiqué M. Vervoort. Des contacts sont encore en cours avec le conseil national de sécurité et le centre de crise.

"Le conseil national de sécurité a validé les demandes de sécurité", a indiqué Charles Michel, annonçant la mise en place de "patrouilles mixtes policiers-militaires".

Le Premier ministre a également confirmé la reprise progressivité des activités à l'aéroport de Bruxelles-National. Celles-ci atteindront jusqu'à un tiers du potentiel dès le week-end prochain, avec une reprise totale des activités de Brussels Airlines.

Cette option du retour à une pleine exploitation a été validée par le conseil national de sécurité, a confirmé M. Michel. Le problème pour un retour à une offre de service complète n'est pas de nature "technique" - la Stib est prête - mais répond à une nécessité "opérationnelle", celle de pouvoir rehausser la sécurité avec une capacité militaire et policière suffisante, a indiqué M. Vervoort. Des contacts sont encore en cours avec le conseil national de sécurité et le centre de crise. "Le conseil national de sécurité a validé les demandes de sécurité", a indiqué Charles Michel, annonçant la mise en place de "patrouilles mixtes policiers-militaires". Le Premier ministre a également confirmé la reprise progressivité des activités à l'aéroport de Bruxelles-National. Celles-ci atteindront jusqu'à un tiers du potentiel dès le week-end prochain, avec une reprise totale des activités de Brussels Airlines.