"Nous précisons qu'aujourd'hui (vendredi) M. Morales est parti dans la matinée en direction de Cuba", a écrit ce porte-parole sur Twitter. "D'après nos informations, il s'agit d'un voyage temporaire. Pour le moment ce sont les seuls renseignements disponibles", a-t-il ajouté. Contraint de démissionner le 10 novembre après avoir été lâché par la police et l'armée, Evo Morales s'était envolé le 12 pour le Mexique, dirigé par un président de gauche, Andrés Manuel Lopez Obrador. Ce dernier a épousé la thèse de l'ancien chef d'Etat bolivien selon laquelle ce dernier a été victime d'un "coup d'Etat". (Belga)

"Nous précisons qu'aujourd'hui (vendredi) M. Morales est parti dans la matinée en direction de Cuba", a écrit ce porte-parole sur Twitter. "D'après nos informations, il s'agit d'un voyage temporaire. Pour le moment ce sont les seuls renseignements disponibles", a-t-il ajouté. Contraint de démissionner le 10 novembre après avoir été lâché par la police et l'armée, Evo Morales s'était envolé le 12 pour le Mexique, dirigé par un président de gauche, Andrés Manuel Lopez Obrador. Ce dernier a épousé la thèse de l'ancien chef d'Etat bolivien selon laquelle ce dernier a été victime d'un "coup d'Etat". (Belga)