Jeudi soir, la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles est intervenue au Bois de la Cambre à Bruxelles pour mettre fin à un rassemblement de personnes, dont certaines se sont rebellées face aux policiers. Le faux festival musical "La Boum", un canular posté sur les réseaux sociaux en vue de tourner en dérision certaines mesures édictées dans le cadre de la pandémie de coronavirus, a mené jeudi après-midi à un véritable rassemblement, de 1.500 à 2.000 personnes selon les estimations de la police locale, sous une météo favorable. Quatre personnes ont fait l'objet d'une arrestation judiciaire pour des faits de rébellion, coups et blessures envers des policiers et non-respect des "mesures Covid", a indiqué vendredi le parquet de Bruxelles. (Belga)

Jeudi soir, la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles est intervenue au Bois de la Cambre à Bruxelles pour mettre fin à un rassemblement de personnes, dont certaines se sont rebellées face aux policiers. Le faux festival musical "La Boum", un canular posté sur les réseaux sociaux en vue de tourner en dérision certaines mesures édictées dans le cadre de la pandémie de coronavirus, a mené jeudi après-midi à un véritable rassemblement, de 1.500 à 2.000 personnes selon les estimations de la police locale, sous une météo favorable. Quatre personnes ont fait l'objet d'une arrestation judiciaire pour des faits de rébellion, coups et blessures envers des policiers et non-respect des "mesures Covid", a indiqué vendredi le parquet de Bruxelles. (Belga)