"Quo Vadis, Aida?" est l'un des grands gagnants de la soirée, avec également le prix de la Meilleure réalisatrice et celui de la Meilleure actrice, remis à Jasna Duricic. Jasmila Zbanic a dédié ces prix à "toutes les femmes de Srebrenica". Le film se déroule dans la petite ville bosnienne de Srebrenica. Lorsque l'armée serbe s'en empare, Aida, traductrice pour l'Onu, et sa famille cherchent refuge dans un camp onusien, parmi des milliers d'autres citoyens. Johan Heldenbergh y campe le second rôle du commandant Thom Karremans, lors du massacre de plus de 7.000 hommes bosniaques. Anthony Hopkins a quant à lui été élu Meilleur acteur européen, pour son rôle dans "The father". Le film a également reçu le prix des Meilleurs scénaristes (Florian Zeller et Christopher Hampton). Outre le prix du Meilleur film d'animation, "Flee" (Danemark, France, Suède, Norvège), de Jonas Poher Rasmussen a également reçu ceux du Cinéma universitaire européen, et du Documentaire. Le film belge "Nanu Tudor", d'Olga Lucovnicova, a été sacré Meilleur court-métrage. Il s'agit de la seule récompense pour la Belgique, pourtant bien représentée, notamment avec le film "Titane", de la Française Julia Ducournau et coproduit par la société liégeoise Frakas Productions, sacré Palme d'or lors du dernier Festival de Cannes. Le film était retenu dans quatre catégories: Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice (Agathe Rousselle) et Meilleur acteur (Vincent Lindon). Il a par contre obtenu une distinction dans la section "Maquillage et coiffure". "Un Monde" de la Belge Laura Wandel, qui représentera la Belgique pour les Oscars, était en lice pour le prix Fipresci. Le film avait largement séduit les spectateurs lors de sa projection en première mondiale au dernier Festival de Cannes et avait remporté le prix Fipresci des critiques de cinéma internationaux dans la section "Un certain regard". Le Prix de la découverte européenne (prix Fipresci), a finalement été attribué samedi à "Promising young woman" (USA/G-B), d'Emerald Fennel, tandis que le prix de la Comédie européenne revient à "Ninjababy", d'yngvild Sve Flikke (Norvège). (Belga)

"Quo Vadis, Aida?" est l'un des grands gagnants de la soirée, avec également le prix de la Meilleure réalisatrice et celui de la Meilleure actrice, remis à Jasna Duricic. Jasmila Zbanic a dédié ces prix à "toutes les femmes de Srebrenica". Le film se déroule dans la petite ville bosnienne de Srebrenica. Lorsque l'armée serbe s'en empare, Aida, traductrice pour l'Onu, et sa famille cherchent refuge dans un camp onusien, parmi des milliers d'autres citoyens. Johan Heldenbergh y campe le second rôle du commandant Thom Karremans, lors du massacre de plus de 7.000 hommes bosniaques. Anthony Hopkins a quant à lui été élu Meilleur acteur européen, pour son rôle dans "The father". Le film a également reçu le prix des Meilleurs scénaristes (Florian Zeller et Christopher Hampton). Outre le prix du Meilleur film d'animation, "Flee" (Danemark, France, Suède, Norvège), de Jonas Poher Rasmussen a également reçu ceux du Cinéma universitaire européen, et du Documentaire. Le film belge "Nanu Tudor", d'Olga Lucovnicova, a été sacré Meilleur court-métrage. Il s'agit de la seule récompense pour la Belgique, pourtant bien représentée, notamment avec le film "Titane", de la Française Julia Ducournau et coproduit par la société liégeoise Frakas Productions, sacré Palme d'or lors du dernier Festival de Cannes. Le film était retenu dans quatre catégories: Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice (Agathe Rousselle) et Meilleur acteur (Vincent Lindon). Il a par contre obtenu une distinction dans la section "Maquillage et coiffure". "Un Monde" de la Belge Laura Wandel, qui représentera la Belgique pour les Oscars, était en lice pour le prix Fipresci. Le film avait largement séduit les spectateurs lors de sa projection en première mondiale au dernier Festival de Cannes et avait remporté le prix Fipresci des critiques de cinéma internationaux dans la section "Un certain regard". Le Prix de la découverte européenne (prix Fipresci), a finalement été attribué samedi à "Promising young woman" (USA/G-B), d'Emerald Fennel, tandis que le prix de la Comédie européenne revient à "Ninjababy", d'yngvild Sve Flikke (Norvège). (Belga)