Parmi les nommés, on retrouve ainsi notamment "Titane" de la Française Julia Ducournau, sacré Palme d'or lors du dernier Festival de Cannes et coproduit par la société liégeoise Frakas Productions. Après avoir marqué les esprits sur la Croisette en 2016 avec "Grave", film choc sur fond de cannibalisme, Julia Ducournau propose cette fois un thriller métaphysique. Le long métrage concourra dans quatre catégories: Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice (Agathe Rousselle) et Meilleur acteur (Vincent Lindon). Il est par ailleurs assuré d'obtenir une distinction dans la section "Maquillage et coiffure", pour laquelle le lauréat a déjà été dévoilé. Lors de la cérémonie, les couleurs de la Belgique seront également défendues par "Où est Anne Frank?" de l'Israélien Ari Folman, dont l'héroïne n'est pas Anne Frank mais l'amie imaginaire à qui elle s'adressait dans son journal, Kitty. Le film, coproduit par la société belge Walking The Dog et qui avait été présenté hors compétition en juillet à Cannes, est nommé dans la catégorie "Animation". Autres sélections belges, celles d'un film ("Un monde") et d'une coproduction ("The Whaler Boy") parmi les six retenus pour le prix Fipresci de la découverte européenne, décerné chaque année lors des EFA au réalisateur d'un premier long métrage. Explorant la problématique du harcèlement scolaire, "Un Monde" de la Belge Laura Wandel avait largement séduit les spectateurs lors de sa projection en première mondiale au dernier Festival de Cannes et avait remporté le prix Fipresci des critiques de cinéma internationaux dans la section "Un certain regard", centrée sur la découverte de cinéastes émergents. Le long métrage a par ailleurs été choisi pour représenter la Belgique aux Oscars. De son côté, la coproduction belge "The Whaler Boy" de Philipp Yuryev plonge dans la vie d'un jeune chasseur de baleines du détroit de Béring qui découvre l'amour sur un site Internet pour adultes et décide de partir à la recherche de la jeune fille à l'origine de son coup de c?ur. Autre touche noire, jaune, rouge: les films belges "Easter Eggs" de Nicolas Keppens et "Nanu Tudor" d'Olga Lucovnicova, qui figurent eux parmi les 5 courts métrages en lice pour un award. Le livestream des 34e European Film Awards peut notamment être suivi via le site europeanfilmawards.eu dès 19h00. La cérémonie sera également couverte sur les réseaux sociaux dédiés aux EFA. (Belga)

Parmi les nommés, on retrouve ainsi notamment "Titane" de la Française Julia Ducournau, sacré Palme d'or lors du dernier Festival de Cannes et coproduit par la société liégeoise Frakas Productions. Après avoir marqué les esprits sur la Croisette en 2016 avec "Grave", film choc sur fond de cannibalisme, Julia Ducournau propose cette fois un thriller métaphysique. Le long métrage concourra dans quatre catégories: Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice (Agathe Rousselle) et Meilleur acteur (Vincent Lindon). Il est par ailleurs assuré d'obtenir une distinction dans la section "Maquillage et coiffure", pour laquelle le lauréat a déjà été dévoilé. Lors de la cérémonie, les couleurs de la Belgique seront également défendues par "Où est Anne Frank?" de l'Israélien Ari Folman, dont l'héroïne n'est pas Anne Frank mais l'amie imaginaire à qui elle s'adressait dans son journal, Kitty. Le film, coproduit par la société belge Walking The Dog et qui avait été présenté hors compétition en juillet à Cannes, est nommé dans la catégorie "Animation". Autres sélections belges, celles d'un film ("Un monde") et d'une coproduction ("The Whaler Boy") parmi les six retenus pour le prix Fipresci de la découverte européenne, décerné chaque année lors des EFA au réalisateur d'un premier long métrage. Explorant la problématique du harcèlement scolaire, "Un Monde" de la Belge Laura Wandel avait largement séduit les spectateurs lors de sa projection en première mondiale au dernier Festival de Cannes et avait remporté le prix Fipresci des critiques de cinéma internationaux dans la section "Un certain regard", centrée sur la découverte de cinéastes émergents. Le long métrage a par ailleurs été choisi pour représenter la Belgique aux Oscars. De son côté, la coproduction belge "The Whaler Boy" de Philipp Yuryev plonge dans la vie d'un jeune chasseur de baleines du détroit de Béring qui découvre l'amour sur un site Internet pour adultes et décide de partir à la recherche de la jeune fille à l'origine de son coup de c?ur. Autre touche noire, jaune, rouge: les films belges "Easter Eggs" de Nicolas Keppens et "Nanu Tudor" d'Olga Lucovnicova, qui figurent eux parmi les 5 courts métrages en lice pour un award. Le livestream des 34e European Film Awards peut notamment être suivi via le site europeanfilmawards.eu dès 19h00. La cérémonie sera également couverte sur les réseaux sociaux dédiés aux EFA. (Belga)