Après la mise au jour début janvier de l'intention du candidat de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE) de s'allier au Movimento Cinque Stelle de Beppe Grillo, issu des rangs eurosceptiques, Charles Michel a agi en coulisse pour contrer ces projets, jugeant le grand écart idéologique envisagé inacceptable. Charles Michel estime avoir acquis une bonne réputation sur la scène continentale, et juge qu'une union avec des populistes eurosceptiques pourrait faire tache.

L'homme du MR a ainsi appelé, après avoir appris la nouvelle, le libéral Xavier Bettel, le chef du gouvernement luxembourgeois, avec lequel il a mené une contre-offensive auprès des parlementaires européens libéraux. Une action réussie, puisque ces contacts ont mené, le lundi 9, à l'abandon du projet d'alliance du groupe ALDE avec le M5S.

Après la mise au jour début janvier de l'intention du candidat de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE) de s'allier au Movimento Cinque Stelle de Beppe Grillo, issu des rangs eurosceptiques, Charles Michel a agi en coulisse pour contrer ces projets, jugeant le grand écart idéologique envisagé inacceptable. Charles Michel estime avoir acquis une bonne réputation sur la scène continentale, et juge qu'une union avec des populistes eurosceptiques pourrait faire tache. L'homme du MR a ainsi appelé, après avoir appris la nouvelle, le libéral Xavier Bettel, le chef du gouvernement luxembourgeois, avec lequel il a mené une contre-offensive auprès des parlementaires européens libéraux. Une action réussie, puisque ces contacts ont mené, le lundi 9, à l'abandon du projet d'alliance du groupe ALDE avec le M5S.