Fort en vue lors du premier et troisième quart-temps, Sotgiu a joué un grand rôle en permettant aux Red Panthers de présenter une 'clean sheet' face à la Tchéquie. "C'est ma première titularisation avec l'équipe A. C'est vrai que j'ai ressenti un peu de stress au début, mais je l'ai très vite évacué et me suis sentie en confiance. J'ai pris à mon compte le premier et troisième quart-temps, tandis qu'Aisling a défendu le but durant le deuxième et dernier quart. C'était prévu ainsi à l'avance par le staff. Dimanche contre les Pays-Bas, ce sera la même chose, sauf qu'Aisling devrait commencer la rencontre et moi je devrais jouer la deuxième et quatrième période", a indiqué la gardienne de l'Herakles, âgée de 22 ans. Une tactique de passage de témoin entre les deux gardiennes souvent utilisée par l'Australie, dont Adam Commens, l'actuel 'high performance manager' de la Belgique, fut coach national de l'équipe féminine durant plusieurs années. (Belga)

Fort en vue lors du premier et troisième quart-temps, Sotgiu a joué un grand rôle en permettant aux Red Panthers de présenter une 'clean sheet' face à la Tchéquie. "C'est ma première titularisation avec l'équipe A. C'est vrai que j'ai ressenti un peu de stress au début, mais je l'ai très vite évacué et me suis sentie en confiance. J'ai pris à mon compte le premier et troisième quart-temps, tandis qu'Aisling a défendu le but durant le deuxième et dernier quart. C'était prévu ainsi à l'avance par le staff. Dimanche contre les Pays-Bas, ce sera la même chose, sauf qu'Aisling devrait commencer la rencontre et moi je devrais jouer la deuxième et quatrième période", a indiqué la gardienne de l'Herakles, âgée de 22 ans. Une tactique de passage de témoin entre les deux gardiennes souvent utilisée par l'Australie, dont Adam Commens, l'actuel 'high performance manager' de la Belgique, fut coach national de l'équipe féminine durant plusieurs années. (Belga)