"Le président Poutine estime que la pandémie est le moment où il faut s'entraider", a indiqué à la presse Dmitri Peskov, après que Donald Trump s'est dit prêt à envoyer en Russie des respirateurs et l'envoi en avril d'une aide humanitaire russe aux Etats-Unis. Mercredi, le président américain a annoncé la volonté de son pays d'envoyer des respirateurs artificiels pour les patients atteints du coronavirus en Russie, où sont officiellement recensés à ce jour 27.938 cas et 232 décès. La Russie va avoir besoin des respirateurs. Ils vivent des temps difficiles à Moscou. Nous allons les aider", a déclaré M. Trump. Le porte-parole du Kremlin a qualifié cette proposition de "très positive", en précisant que la Russie "en profitera en cas de besoin". Moscou a dépêché début avril un avion avec des masques de protection et de l'équipement médical aux Etats-Unis où 28.326 décès ont officiellement été recensés à ce jour pour plus de 637.000 cas. (Belga)

"Le président Poutine estime que la pandémie est le moment où il faut s'entraider", a indiqué à la presse Dmitri Peskov, après que Donald Trump s'est dit prêt à envoyer en Russie des respirateurs et l'envoi en avril d'une aide humanitaire russe aux Etats-Unis. Mercredi, le président américain a annoncé la volonté de son pays d'envoyer des respirateurs artificiels pour les patients atteints du coronavirus en Russie, où sont officiellement recensés à ce jour 27.938 cas et 232 décès. La Russie va avoir besoin des respirateurs. Ils vivent des temps difficiles à Moscou. Nous allons les aider", a déclaré M. Trump. Le porte-parole du Kremlin a qualifié cette proposition de "très positive", en précisant que la Russie "en profitera en cas de besoin". Moscou a dépêché début avril un avion avec des masques de protection et de l'équipement médical aux Etats-Unis où 28.326 décès ont officiellement été recensés à ce jour pour plus de 637.000 cas. (Belga)