L'armée américaine avait affirmé en novembre qu'elle avait probablement tué dans une frappe "Jihadi John", de son vrai nom Mohammed Emwazi, que l'on voit dans plusieurs vidéos de décapitations d'otages occidentaux et qui était devenu emblématique de la cruauté de l'organisation djihadiste. (Belga)

L'armée américaine avait affirmé en novembre qu'elle avait probablement tué dans une frappe "Jihadi John", de son vrai nom Mohammed Emwazi, que l'on voit dans plusieurs vidéos de décapitations d'otages occidentaux et qui était devenu emblématique de la cruauté de l'organisation djihadiste. (Belga)