La formule "Zalig kerstfeest" (Joyeux Noël) est dépassée. C'est du moins ce que révèle un sondage mené par Genootschap Onze Taal (Société notre langue) sur la manière dont les habitants de Flandre et des Pays-Bas se souhaitent un joyeux Noël. A l'approche des réveillons 2018, ils seraient désormais 70% à préférer utiliser les mots "Fijne feestdagen" (Bonnes fêtes). Un changement linguistique directement lié à la sécularisation de la société, et non à l'une ou l'autre influence de la communauté musulmane, comme aimeraient le croire les fervents défenseurs de notre identité, les partisans du Père Fouettard grimé en Noir ou les opposants aux Plaisir...