"Demain, guidé par l'esprit de concorde de la Constitution, je proposerai au conseil des ministres d'accorder la grâce aux neuf condamnés" pour leur rôle dans cette tentative de sécession à des peines allant de neuf à 13 ans de prison, a annoncé le dirigeant socialiste dans le théâtre du Liceu, alors que des personnes dans le public réclamaient en criant une "amnistie" totale. (Belga)

"Demain, guidé par l'esprit de concorde de la Constitution, je proposerai au conseil des ministres d'accorder la grâce aux neuf condamnés" pour leur rôle dans cette tentative de sécession à des peines allant de neuf à 13 ans de prison, a annoncé le dirigeant socialiste dans le théâtre du Liceu, alors que des personnes dans le public réclamaient en criant une "amnistie" totale. (Belga)