Spécialiste de la peinture espagnole et italienne de la Renaissance, Falomir, 51 ans, doit prendre la direction de l'un des plus vastes musées du monde, qui abrite des chefs-d'oeuvre de Diego Velazquez, Francisco de Goya ou encore Jérôme Bosch. Directeur du Prado depuis quinze ans, Miguel Zugaza avait annoncé en novembre sa volonté de retourner dans sa région natale, le Pays basque, pour y diriger le musée des Beaux arts de Bilbao. Un comité spécial avait été chargé de désigner son successeur. M. Zugaza y siégeait, aux côtés notamment de deux anciens ministres de la Culture. Le comité avait désigné M. Falomir à l'unanimité en février. La fondation du musée a approuvé cette nomination, qui doit être validée vendredi en Conseil des ministres. M. Falomir était depuis 2015 le directeur-adjoint du Prado en charge de la conservation et de la recherche. Né en 1966 à Valence, il y avait obtenu un doctorat d'histoire de l'art en 1993, avant d'étudier à l'Institut des Beaux-arts de l'université de New York. Puis M. Falomir avait fait son entrée au Prado, il y a 20 ans, pour diriger le département de Peinture italienne et française. Sous la direction de son prédécesseur, le nombre de visiteurs du Prado est passé de 1,7 million en 2002 à plus de 3 millions en 2016 et le musée a mené des travaux d'agrandissement sans précédent. (Belga)

Spécialiste de la peinture espagnole et italienne de la Renaissance, Falomir, 51 ans, doit prendre la direction de l'un des plus vastes musées du monde, qui abrite des chefs-d'oeuvre de Diego Velazquez, Francisco de Goya ou encore Jérôme Bosch. Directeur du Prado depuis quinze ans, Miguel Zugaza avait annoncé en novembre sa volonté de retourner dans sa région natale, le Pays basque, pour y diriger le musée des Beaux arts de Bilbao. Un comité spécial avait été chargé de désigner son successeur. M. Zugaza y siégeait, aux côtés notamment de deux anciens ministres de la Culture. Le comité avait désigné M. Falomir à l'unanimité en février. La fondation du musée a approuvé cette nomination, qui doit être validée vendredi en Conseil des ministres. M. Falomir était depuis 2015 le directeur-adjoint du Prado en charge de la conservation et de la recherche. Né en 1966 à Valence, il y avait obtenu un doctorat d'histoire de l'art en 1993, avant d'étudier à l'Institut des Beaux-arts de l'université de New York. Puis M. Falomir avait fait son entrée au Prado, il y a 20 ans, pour diriger le département de Peinture italienne et française. Sous la direction de son prédécesseur, le nombre de visiteurs du Prado est passé de 1,7 million en 2002 à plus de 3 millions en 2016 et le musée a mené des travaux d'agrandissement sans précédent. (Belga)