Le tribunal n'a pas demandé le versement d'une caution de 200.000 euros, comme le souhaitait le parquet, et l'a autorisé à rester en Suisse où il réside avec l'infante Cristina et leurs enfants. Son contrôle judiciaire lui impose de se présenter une fois par mois devant "l'autorité judiciaire de ce pays". (Belga)

Le tribunal n'a pas demandé le versement d'une caution de 200.000 euros, comme le souhaitait le parquet, et l'a autorisé à rester en Suisse où il réside avec l'infante Cristina et leurs enfants. Son contrôle judiciaire lui impose de se présenter une fois par mois devant "l'autorité judiciaire de ce pays". (Belga)