Les pompiers ont mobilisé plusieurs avions et hélicoptères pour lutter contre l'incendie. Le brasier s'étend sur environ 1.000 hectares, estiment-ils. Quelque 200 combattants du feu tentaient toujours dimanche d'éteindre l'incendie, qui a pris samedi midi, selon le quotidien espagnol EL País. Plusieurs foyers secondaires se sont en effet déclarés durant la nuit de samedi à dimanche, nourrissant les flammes. La garde civile a arrêté un résident de 55 ans, soupçonné d'être responsable par imprudence du brasier visible depuis l'île voisine de Tenerife. (Belga)