Environ 300 militaires de l'armée australienne sont en poste dans une base au nord-ouest de la capitale irakienne Bagdad. Plus de 150 sont aussi répartis ailleurs au Moyen-Orient dans le cadre de la coalition internationale pour lutter contre le groupe terroriste Etat islamique. Le Premier ministre australien, s'exprimant lors d'un point presse mercredi, a affirmé être en contact fréquent avec ses ministres de la Défense, Linda Reynolds, et des Affaires étrangères, Marise Payne, et avec le commandant en chef Angus Campbell. Du côté de la défense allemande, aussi impliquée dans la coalition, un porte-parole du commandement opérationnel a confirmé à l'agence dpa que "les soldats vont bien" sans donner plus de détails. Une centaine de militaires allemands sont en poste dans la région kurde au nord de l'Irak. L'Allemagne a annoncé mardi le retrait d'une partie de ses 120 soldats et leur transfert en Jordanie et au Koweït. Le plus gros contingent de la coalition est américain, soit 5.200 soldats, déployés sur plusieurs bases. La plus grande est la base aérienne d'Aïn al-Assad (ouest), ainsi que dans la capitale du Kurdistan irakien, Erbil, et à Bagdad, près de l'ambassade américaine. Cinq jours après l'élimination du général Qassem Soleimani par les Etats-Unis, l'Iran a riposté mercredi en tirant des missiles contre deux bases abritant des soldats américains en Irak. (Belga)

Environ 300 militaires de l'armée australienne sont en poste dans une base au nord-ouest de la capitale irakienne Bagdad. Plus de 150 sont aussi répartis ailleurs au Moyen-Orient dans le cadre de la coalition internationale pour lutter contre le groupe terroriste Etat islamique. Le Premier ministre australien, s'exprimant lors d'un point presse mercredi, a affirmé être en contact fréquent avec ses ministres de la Défense, Linda Reynolds, et des Affaires étrangères, Marise Payne, et avec le commandant en chef Angus Campbell. Du côté de la défense allemande, aussi impliquée dans la coalition, un porte-parole du commandement opérationnel a confirmé à l'agence dpa que "les soldats vont bien" sans donner plus de détails. Une centaine de militaires allemands sont en poste dans la région kurde au nord de l'Irak. L'Allemagne a annoncé mardi le retrait d'une partie de ses 120 soldats et leur transfert en Jordanie et au Koweït. Le plus gros contingent de la coalition est américain, soit 5.200 soldats, déployés sur plusieurs bases. La plus grande est la base aérienne d'Aïn al-Assad (ouest), ainsi que dans la capitale du Kurdistan irakien, Erbil, et à Bagdad, près de l'ambassade américaine. Cinq jours après l'élimination du général Qassem Soleimani par les Etats-Unis, l'Iran a riposté mercredi en tirant des missiles contre deux bases abritant des soldats américains en Irak. (Belga)