"Le plan d'évacuation de la ville de #Goma a été activé", a annoncé sur Twitter le ministre de la Communication Patrick Muyaya. "Le gouvernement discute des mesures urgentes à prendre dès à présent." La décision a été annoncée à l'issue d'"une réunion urgente du gouvernement sur l'éruption volcanique à Goma". Le Nyiragongo est entré samedi soir en éruption, au moins une coulée de lave descendant de ses flancs vers l'est, vers la frontière toute proche avec le Rwanda. Cette éruption soudaine a provoqué la panique des populations, avec des milliers des personnes qui ont fui le poste frontière avec le Rwanda, tout proche, au sud de Goma, et vers l'ouest de la ville, en direction de la région du Masisi. "Il y a beaucoup de monde sur la route, beaucoup de voitures, c'est la fuite", a raconté à l'AFP un habitant ayant embarqué sa famille dans sa voiture pour emprunter cette route du Masisi, vers la localité de Sake. "Ca avance à pas de tortue, sur trois ou quatre voies. Les voitures sont remplies d'effets personnels, des matelas dans les coffres ou sur les toits.", a-t-il témoigné. "Il y a des enfants, des femmes, des vieux qui sont à pied et la pluie s'invite, c'est compliqué". Située dans la province du Nord-Kivu, voisine aussi de l'Ouganda, la région de Goma est une zone d'intense activité volcanique, avec six volcans, dont le Nyiragongo et le Nyamuragira tout proches qui culminent respectivement à 3.470 et 3.058 mètres (Belga)

"Le plan d'évacuation de la ville de #Goma a été activé", a annoncé sur Twitter le ministre de la Communication Patrick Muyaya. "Le gouvernement discute des mesures urgentes à prendre dès à présent." La décision a été annoncée à l'issue d'"une réunion urgente du gouvernement sur l'éruption volcanique à Goma". Le Nyiragongo est entré samedi soir en éruption, au moins une coulée de lave descendant de ses flancs vers l'est, vers la frontière toute proche avec le Rwanda. Cette éruption soudaine a provoqué la panique des populations, avec des milliers des personnes qui ont fui le poste frontière avec le Rwanda, tout proche, au sud de Goma, et vers l'ouest de la ville, en direction de la région du Masisi. "Il y a beaucoup de monde sur la route, beaucoup de voitures, c'est la fuite", a raconté à l'AFP un habitant ayant embarqué sa famille dans sa voiture pour emprunter cette route du Masisi, vers la localité de Sake. "Ca avance à pas de tortue, sur trois ou quatre voies. Les voitures sont remplies d'effets personnels, des matelas dans les coffres ou sur les toits.", a-t-il témoigné. "Il y a des enfants, des femmes, des vieux qui sont à pied et la pluie s'invite, c'est compliqué". Située dans la province du Nord-Kivu, voisine aussi de l'Ouganda, la région de Goma est une zone d'intense activité volcanique, avec six volcans, dont le Nyiragongo et le Nyamuragira tout proches qui culminent respectivement à 3.470 et 3.058 mètres (Belga)