Le ministre-président flamand a avancé, à tort, sur la chaîne de télévision VTM, que Mme Vlieghe soutenait le maintien de la bulle sociale de quinze personnes, tel que le Conseil National de Sécurité (CNS) l'a décrété jeudi. Or, l'infectiologue a plusieurs fois indiqué qu'elle était favorable à une réduction à dix personnes de cette bulle. "Pendant la réunion, elle a dit clairement qu'elle était partisane d'un retour de la bulle à 10 personnes", a souligné le porte-parole de M. Jambon. "A la fin, le ministre-président avait vraiment l'impression qu'elle pouvait se retrouver dans l'accord global". M. Jambon s'est sans doute exprimé de manière trop peu nuancée et s'est entretemps excusé auprès de Mme Vlieghe, a précisé le porte-parole. Il espère que la relation avec la présidente du GEES n'en sera pas affectée. (Belga)

Le ministre-président flamand a avancé, à tort, sur la chaîne de télévision VTM, que Mme Vlieghe soutenait le maintien de la bulle sociale de quinze personnes, tel que le Conseil National de Sécurité (CNS) l'a décrété jeudi. Or, l'infectiologue a plusieurs fois indiqué qu'elle était favorable à une réduction à dix personnes de cette bulle. "Pendant la réunion, elle a dit clairement qu'elle était partisane d'un retour de la bulle à 10 personnes", a souligné le porte-parole de M. Jambon. "A la fin, le ministre-président avait vraiment l'impression qu'elle pouvait se retrouver dans l'accord global". M. Jambon s'est sans doute exprimé de manière trop peu nuancée et s'est entretemps excusé auprès de Mme Vlieghe, a précisé le porte-parole. Il espère que la relation avec la présidente du GEES n'en sera pas affectée. (Belga)