M. Erdogan a été "très déçu" par les déclarations de la France sur l'Otan a déclaré Donald Trump depuis le Bureau ovale". "Inacceptable", a ajouté le président turc, assis à ses côtés et dont les propos étaient traduits par un interprète. M. Macron s'était ouvertement interrogé sur l'avenir de l'Article 5 du traité atlantique, qui prévoit une solidarité militaire entre membres de l'Alliance si l'un d'entre eux est attaqué. "C'est quoi l'Article 5 demain ? Si le régime de Bachar al-Assad décide de répliquer à la Turquie, est-ce que nous allons nous engager ? C'est une vraie question", avait-il affirmé dans un entretien à The Economist. (Belga)