"Vous arrivez à y croire ? Tout l'Occident s'est rangé aux côtés des terroristes et ils nous ont attaqués tous ensemble. Parmi eux, les pays de l'Otan et les pays de l'Union européenne. Tous", a déclaré M. Erdogan dans un discours à Istanbul. La Turquie a déclenché le 9 octobre une offensive dans le nord-est de la Syrie contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), un groupe qu'elle qualifie de "terroriste" mais qui est soutenu par les pays occidentaux contre l'organisation Etat islamique (EI). Cette opération militaire, suspendue jeudi à la faveur d'une fragile trêve négociée entre Ankara et Washington, a été vivement critiquée par la communauté internationale, au grand dam de M. Erdogan qui exhorte l'Otan, dont fait partie la Turquie, à faire preuve d'"empathie". "Je croyais que vous étiez contre le terrorisme ? Quand avez-vous commencé à agir de concert avec les terroristes ? ", a grondé le président turc lundi. "Les YPG sont-elles devenues un membre de l'Otan sans que j'en sois prévenu ? ", a-t-il ironisé. (Belga)