"L'Equateur est en deuil. Je décréterai à partir de demain un deuil national en mémoire de Gustavo Noboa, ancien président de la République", a annoncé M. Moreno sur Twitter. L'ancien président centriste a dirigé le pays de 2000 à 2003. Il avait accédé au pouvoir en tant que vice-président, alors que le chef de l'État de l'époque, Jamil Mahuad (1998-2000) était renversé sous la pression de manifestations indigènes et d'une rébellion militaire en janvier 2000. Sous sa présidence, le pays a mis en place la dollarisation de l'économie pour tenter de juguler la crise monétaire et l'inflation. M. Noboa était hospitalisé à Miami, aux Etats-Unis, où il avait été opéré d'une tumeur à la tête. Il est décédé mardi d'une crise cardiaque, selon la presse locale. (Belga)

"L'Equateur est en deuil. Je décréterai à partir de demain un deuil national en mémoire de Gustavo Noboa, ancien président de la République", a annoncé M. Moreno sur Twitter. L'ancien président centriste a dirigé le pays de 2000 à 2003. Il avait accédé au pouvoir en tant que vice-président, alors que le chef de l'État de l'époque, Jamil Mahuad (1998-2000) était renversé sous la pression de manifestations indigènes et d'une rébellion militaire en janvier 2000. Sous sa présidence, le pays a mis en place la dollarisation de l'économie pour tenter de juguler la crise monétaire et l'inflation. M. Noboa était hospitalisé à Miami, aux Etats-Unis, où il avait été opéré d'une tumeur à la tête. Il est décédé mardi d'une crise cardiaque, selon la presse locale. (Belga)