Le projet s'inscrit dans le Plan wallon "Déchets-Ressources" et vise à réduire la quantité de déchets ménagers par habitant en Wallonie s'élevant actuellement à environ 145 kilos par habitant et par an. "L'objectif est d'atteindre 50 à 100 kg de déchets résiduels d'ici 2025, en fonction du taux de départ des communes", explique le ministre. "Nous souhaiterions qu'à termes 90% des déchets soient recyclés", ajoute-t-il. Poursuivant l'exemple de la ville de Roubaix en France qui a réussi à inculquer le "zéro déchet" à ses habitants, le ministre souhaite que les communes s'inscrivent, elles aussi, dans cette dynamique. Le "zéro déchet" a pour objectif d'éviter les déchets, de réduire le gaspillage et la consommation, de favoriser la réutilisation et la réparation ou encore de privilégier l'usage à l'achat. Pour être sélectionnées les communes devront notamment démontrer leurs performances en matière de gestion des déchets ou encore une aptitude à mobiliser la population. L'accompagnement qui leur sera proposé, effectué par l'ASBL Espace Environnement, comprendra des formations, la production d'un diagnostic et d'un plan d'actions ou encore la coordination des actions de terrain. Les communes ont jusqu'au 3 avril pour rentrer leur dossier de candidature. La proclamation des lauréats est attendue pour le 21 avril. (Belga)

Le projet s'inscrit dans le Plan wallon "Déchets-Ressources" et vise à réduire la quantité de déchets ménagers par habitant en Wallonie s'élevant actuellement à environ 145 kilos par habitant et par an. "L'objectif est d'atteindre 50 à 100 kg de déchets résiduels d'ici 2025, en fonction du taux de départ des communes", explique le ministre. "Nous souhaiterions qu'à termes 90% des déchets soient recyclés", ajoute-t-il. Poursuivant l'exemple de la ville de Roubaix en France qui a réussi à inculquer le "zéro déchet" à ses habitants, le ministre souhaite que les communes s'inscrivent, elles aussi, dans cette dynamique. Le "zéro déchet" a pour objectif d'éviter les déchets, de réduire le gaspillage et la consommation, de favoriser la réutilisation et la réparation ou encore de privilégier l'usage à l'achat. Pour être sélectionnées les communes devront notamment démontrer leurs performances en matière de gestion des déchets ou encore une aptitude à mobiliser la population. L'accompagnement qui leur sera proposé, effectué par l'ASBL Espace Environnement, comprendra des formations, la production d'un diagnostic et d'un plan d'actions ou encore la coordination des actions de terrain. Les communes ont jusqu'au 3 avril pour rentrer leur dossier de candidature. La proclamation des lauréats est attendue pour le 21 avril. (Belga)