Si le chiffre global n'est pas alarmant, des différences significatives apparaissent en fonction des services. Ceux qui sont impliqués dans la lutte contre le terrorisme sont particulièrement touchés. C'est le cas par exemple de l'unité antiterroriste, la DR3, indique le quotidien, qui précise qu'"une trentaine" de ses 200 agents environ sont en congé de maladie. A la Direction de la lutte contre la criminalité grave et organisée (DJSCO), 247 des 292 membres du personnel avaient déjà pris, au moment du mois de décembre, au moins un jour de congé maladie au cours de l'année. Le nombre total de jours de maladie dans ce service atteignant 6.313, soit une moyenne de 21 jours par équivalent temps plein. (Belga)

Si le chiffre global n'est pas alarmant, des différences significatives apparaissent en fonction des services. Ceux qui sont impliqués dans la lutte contre le terrorisme sont particulièrement touchés. C'est le cas par exemple de l'unité antiterroriste, la DR3, indique le quotidien, qui précise qu'"une trentaine" de ses 200 agents environ sont en congé de maladie. A la Direction de la lutte contre la criminalité grave et organisée (DJSCO), 247 des 292 membres du personnel avaient déjà pris, au moment du mois de décembre, au moins un jour de congé maladie au cours de l'année. Le nombre total de jours de maladie dans ce service atteignant 6.313, soit une moyenne de 21 jours par équivalent temps plein. (Belga)