Environ 3.000 Belgo-turcs accueillent Erdogan à Bruxelles

Environ 3.000 personnes se sont rassemblées place Stéphanie pour accueillir, dimanche à 19H00, le président de la république de Turquie Recep Tayyip Erdogan, en visite à Bruxelles pendant 2 jours.

Recep Tayyip Erdogan à Bruxelles © Belga

Le rassemblement a débuté à 16H00. Le public est majoritairement composé de Belgo-turcs, mais compte également des ressortissants turcs d'Allemagne ou des Pays-Bas. Des ballons rouges et blancs ainsi que de nombreux drapeaux turcs ont décoré la place. La circulation des trams a été interrompue en fin de journée entre la place Stéphanie et l'arrêt Louise.

Le président Erdogan doit s'entretenir avec les responsables des instances européennes, notamment concernant la crise des réfugiés. Il a remarqué, durant son discours à la foule, que la Turquie accueillait 2 millions de Syriens. Il a encouragé l'Europe à accueillir ces populations qui fuient la guerre. Il a également appelé le public à aller voter aux prochaines élections législatives du 1er novembre, en soulignant que la participation des turcs européens plafonnait autour des 33%.

Akyol Safa, président de la section jeunesse de la UETD (Union des Européens turcs démocrates), estime que son message est important pour la jeunesse: "A chaque fois qu'il vient en Belgique, il envoie un message d'intégration aux jeunes turcs en leur disant d'apprendre les langues de la Belgique. Il met par ailleurs en avant l'importance de la culture turque."

Ozcan (18 ans), un belgo-turc venu d'Hasselt, pense que la Turquie s'est développée depuis l'entrée en fonction d'Erdogan en 2003 en tant que Premier ministre: "Entre 2003 et 2015, la Turquie a évolué dans le bon sens. Quand j'allais en vacances plus jeune, les routes étaient médiocres. Maintenant, on a des routes à 4 bandes. Mes grands-parents devaient ont toujours dû faire la queue pour se faire soigner et maintenant on a de nouveaux hôpitaux".

Lees meer...