"Comme tous les événements en plein air, nous sommes tributaires de la météo. Mais en 46 édition, c'est la première fois que le festival est confronté à une météo aussi exécrable sur les deux jours", commente Sophie Dupavé, responsable presse de l'événement. "Avec 55 compagnies belges et internationales et des milliers de spectateurs à accueillir, il fallait sauver la programmation. Nous avons dû déplacer les horaires, trouver d'autres lieux pour les spectacles, dont l'église... Au final, sur les 200 représentations, seules une dizaine ont dû être annulées, essentiellement pour des raisons de sécurité." Dimanche en fin de journée, cette 46e édition avoisinait les 22.000 spectateurs. "Les bonnes années, on gravite plutôt autour des 30.000 visiteurs. Mais vu les conditions climatiques et le défi à relever, 22.000 est un chiffre fort appréciable." L'événement rassemblait une cinquantaine de compagnies d'une dizaine de nationalités différentes pour quelque 200 représentations tout au long du week-end. (Belga)