Une circulaire expliquant le plan Taxi a été envoyée lundi par Bruxelles Mobilité aux différents chauffeurs, expliquant l'organisation de la manifestation de ce jour. La direction du service des taxis bruxellois s'est engagée au cours de la réunion à renvoyer aux chauffeurs un courrier spécifiant que le plan Taxi n'est encore qu'un projet. "On a l'impression que les responsables sont en train de vouloir faire passer un projet sans concertation", déplore Khalid Ed-Denguir, président de la FeBeT (Fédération belge des Taxis). "Il y a un comité consultatif où le plan Taxi peut être discuté". Pascal Smet a assuré qu'il était ouvert à la concertation, qu'il appelle à se tenir aussi vite que possible. Le projet de réforme a été présenté au comité consultatif le 19 avril. La seconde réunion prévue le 3 mai a été reportée au 13 mai à la demande du secteur, qui doit soumettre une liste de questions et d'interrogations. La délégation a attendu de 11h00 à 14h00 devant son cabinet pour obtenir l'engagement qu'une lettre serait envoyée aux chauffeurs pour assurer que le plan Taxi est encore discuté pour l'heure. (Belga)

Une circulaire expliquant le plan Taxi a été envoyée lundi par Bruxelles Mobilité aux différents chauffeurs, expliquant l'organisation de la manifestation de ce jour. La direction du service des taxis bruxellois s'est engagée au cours de la réunion à renvoyer aux chauffeurs un courrier spécifiant que le plan Taxi n'est encore qu'un projet. "On a l'impression que les responsables sont en train de vouloir faire passer un projet sans concertation", déplore Khalid Ed-Denguir, président de la FeBeT (Fédération belge des Taxis). "Il y a un comité consultatif où le plan Taxi peut être discuté". Pascal Smet a assuré qu'il était ouvert à la concertation, qu'il appelle à se tenir aussi vite que possible. Le projet de réforme a été présenté au comité consultatif le 19 avril. La seconde réunion prévue le 3 mai a été reportée au 13 mai à la demande du secteur, qui doit soumettre une liste de questions et d'interrogations. La délégation a attendu de 11h00 à 14h00 devant son cabinet pour obtenir l'engagement qu'une lettre serait envoyée aux chauffeurs pour assurer que le plan Taxi est encore discuté pour l'heure. (Belga)