Le Prix du Jury a été attribué à "Riders of Justice" d'Anders Thomas Jensent. Le Prix d'Interprétation masculine est revenu à Nicolas Bro dans ce même film et celui d'Interprétation féminine à Catherine Chabot dans le long métrage québécois "Le guide de la Famille parfaite". Le festival a reçu l'attention d'invités de marques dont Michaël Youn, Mylène Demongeot, Kev Adams ou encore Bruno Solo et Elie Semoun. Ceux-ci se sont joints aux 13.000 fans de cinéma, professionnels du secteur et spectateurs qui ont participé au FIFCL. "Des acteurs, des réalisateurs mais aussi des scénaristes étaient à Liège pour illustrer la diversité des métiers du Cinéma et en particulier de la Comédie", pointe le communiqué. Samuel Danas, organisateur du festival note d'ailleurs que "le FIFCL est aussi un merveilleux outil en termes d'image pour la Ville de Liège à l'étranger. Cet événement culturel doit aussi être un levier économique et touristique en tirant la Ville vers les étoiles !". Le festival se veut inclusif et des places de cinéma ont été proposées, entre autres, à un public touché par les inondations de la mi-juillet, précise Julien Delaunois également membre de l'organisation du FIFCL. (Belga)

Le Prix du Jury a été attribué à "Riders of Justice" d'Anders Thomas Jensent. Le Prix d'Interprétation masculine est revenu à Nicolas Bro dans ce même film et celui d'Interprétation féminine à Catherine Chabot dans le long métrage québécois "Le guide de la Famille parfaite". Le festival a reçu l'attention d'invités de marques dont Michaël Youn, Mylène Demongeot, Kev Adams ou encore Bruno Solo et Elie Semoun. Ceux-ci se sont joints aux 13.000 fans de cinéma, professionnels du secteur et spectateurs qui ont participé au FIFCL. "Des acteurs, des réalisateurs mais aussi des scénaristes étaient à Liège pour illustrer la diversité des métiers du Cinéma et en particulier de la Comédie", pointe le communiqué. Samuel Danas, organisateur du festival note d'ailleurs que "le FIFCL est aussi un merveilleux outil en termes d'image pour la Ville de Liège à l'étranger. Cet événement culturel doit aussi être un levier économique et touristique en tirant la Ville vers les étoiles !". Le festival se veut inclusif et des places de cinéma ont été proposées, entre autres, à un public touché par les inondations de la mi-juillet, précise Julien Delaunois également membre de l'organisation du FIFCL. (Belga)