Baptisée "Estimation de l'impact de la réforme de la formation initiale des enseignants sur la masse salariale de la Fédération Wallonie-Bruxelles", l'étude d'Élodie Lecuivre et Henri Bogaert a été validée par le politique, mais tue jusqu'ici. Dès la rentrée 2024, les futurs instituteurs et régents seront formés en quatre ans (au lieu de trois) avec passage partiel par l'université. Selon l'étude du CERPE, la réforme coûtera à vitesse de croisière (en 2068) entre 497 et 669 millions d'euros. (Belga)

Baptisée "Estimation de l'impact de la réforme de la formation initiale des enseignants sur la masse salariale de la Fédération Wallonie-Bruxelles", l'étude d'Élodie Lecuivre et Henri Bogaert a été validée par le politique, mais tue jusqu'ici. Dès la rentrée 2024, les futurs instituteurs et régents seront formés en quatre ans (au lieu de trois) avec passage partiel par l'université. Selon l'étude du CERPE, la réforme coûtera à vitesse de croisière (en 2068) entre 497 et 669 millions d'euros. (Belga)