Ces messages, envoyés du numéro 8850, annoncent au destinataire qu'il a erronément payé deux fois une facture Proximus et que l'entreprise souhaite donc le rembourser. Les messages contiennent un lien menant à une page web Proximus contrefaite, sur laquelle il est demandé à la victime de saisir son "Digipass" et de suivre les étapes qui s'affichent et qui aboutissent à débiter son compte bancaire, non à le créditer. (Belga)