Après plusieurs heures, les pompiers ne sont pas encore parvenus à éteindre le feu qui continue de faire rage en fin de soirée dans le district d'Arakapas situé au nord de la ville portuaire de Limassol. Aucune victime n'a été signalée mais plusieurs maisons ont été détruites. Le président chypriote Nikos Anastasiades a remercié dans un tweet la Grèce, qui a envoyé deux canadairs dans le cadre d'un mécanisme européen, et Israël, pays voisin de Chypre, d'avoir répondu à l'appel lors de cette journée "difficile". Selon des responsables, deux autres avions bombardiers d'eau sont attendus d'Italie dans le cadre du mécanisme d'aide d'urgence européen. Des villages du district voisin de Larnaca, ville côtière située à une cinquantaine de kilomètres de Limassol, ont été évacués par précaution. La fumée provoquée par l'incendie était visible depuis Larnaca. Plus de vingt véhicules des pompiers, six hélicoptères et quatre avions sont déjà mobilisés, ainsi que des membres des troupes britanniques stationnées sur les bases du Royaume-Uni installées sur l'île. Chypre fait face à une vague de chaleur depuis le début de la semaine, avec des températures dépassant parfois les 45 degrés celsius. (Belga)

Après plusieurs heures, les pompiers ne sont pas encore parvenus à éteindre le feu qui continue de faire rage en fin de soirée dans le district d'Arakapas situé au nord de la ville portuaire de Limassol. Aucune victime n'a été signalée mais plusieurs maisons ont été détruites. Le président chypriote Nikos Anastasiades a remercié dans un tweet la Grèce, qui a envoyé deux canadairs dans le cadre d'un mécanisme européen, et Israël, pays voisin de Chypre, d'avoir répondu à l'appel lors de cette journée "difficile". Selon des responsables, deux autres avions bombardiers d'eau sont attendus d'Italie dans le cadre du mécanisme d'aide d'urgence européen. Des villages du district voisin de Larnaca, ville côtière située à une cinquantaine de kilomètres de Limassol, ont été évacués par précaution. La fumée provoquée par l'incendie était visible depuis Larnaca. Plus de vingt véhicules des pompiers, six hélicoptères et quatre avions sont déjà mobilisés, ainsi que des membres des troupes britanniques stationnées sur les bases du Royaume-Uni installées sur l'île. Chypre fait face à une vague de chaleur depuis le début de la semaine, avec des températures dépassant parfois les 45 degrés celsius. (Belga)