Les recherches entamées dimanche matin par la police de la navigation de Zeebruges et les plongeurs de la protection civile de Crisnée n'ont rien donné. Les fonds de la Sambre ont été passés au crible à l'aide d'un sonar et divers points sensibles ont été inspectés, sans résultat. Le parquet de Charleroi confirme avoir mis l'affaire à l'instruction entre les mains de la juge Laurence Wauthier du chef d'homicide involontaire par défaut de prévoyance ou de précaution. Une mini-reconstitution a eu lieu en présence des parents durant l'après-midi. Selon les premiers éléments, l'enfant jouait à l'avant du bateau et aurait glissé. Une petite fille qui l'accompagnait aurait été témoin de la scène mais les parents n'ont remarqué la disparition d'Anthony qu'après de longues minutes. Après plusieurs allers-retours, ils ont appelé les secours mais n'ont pu donner la localisation exacte de la chute. Selon le parquet, aucun gilet de sauvetage ne se trouvait à bord du bateau. Les recherches ont été interrompues après 36 heures de travail, selon Alain Remue, chef de la cellule des personnes disparues. Elles reprendront lundi, avec des moyens supplémentaires (notamment aériens) et sur une zone plus ciblées, grâce à certains témoignages. (Belga)

Les recherches entamées dimanche matin par la police de la navigation de Zeebruges et les plongeurs de la protection civile de Crisnée n'ont rien donné. Les fonds de la Sambre ont été passés au crible à l'aide d'un sonar et divers points sensibles ont été inspectés, sans résultat. Le parquet de Charleroi confirme avoir mis l'affaire à l'instruction entre les mains de la juge Laurence Wauthier du chef d'homicide involontaire par défaut de prévoyance ou de précaution. Une mini-reconstitution a eu lieu en présence des parents durant l'après-midi. Selon les premiers éléments, l'enfant jouait à l'avant du bateau et aurait glissé. Une petite fille qui l'accompagnait aurait été témoin de la scène mais les parents n'ont remarqué la disparition d'Anthony qu'après de longues minutes. Après plusieurs allers-retours, ils ont appelé les secours mais n'ont pu donner la localisation exacte de la chute. Selon le parquet, aucun gilet de sauvetage ne se trouvait à bord du bateau. Les recherches ont été interrompues après 36 heures de travail, selon Alain Remue, chef de la cellule des personnes disparues. Elles reprendront lundi, avec des moyens supplémentaires (notamment aériens) et sur une zone plus ciblées, grâce à certains témoignages. (Belga)