Les contrôles ont surtout été effectués dans des librairies et magasins de nuit situés à proximité d'écoles secondaires. Le nombre d'infractions reste relativement faible, mais est en hausse.

Les contrevenants s'exposent à un risque d'amende de 500 euros.

Les contrôles ont surtout été effectués dans des librairies et magasins de nuit situés à proximité d'écoles secondaires. Le nombre d'infractions reste relativement faible, mais est en hausse. Les contrevenants s'exposent à un risque d'amende de 500 euros.