Le service qui fournit l'heure exacte "au troisième top", mis en place en 1941, n'est plus accessible par un numéro simplifié. Il est désormais payant - au tarif d'un appel local - et accessible via le 078/05.13.00.

Son succès décline inexorablement, de 6.000 appels en moyenne par jour en 2004 à un millier en 2015 et désormais moins de 500.

Les jours de l'année où l'horloge parlante est la plus sollicitée sont ceux qui suivent les nuits de changement d'heure. Plus de 5.000 appels ont ainsi été recensés le lendemain du passage à l'heure d'hiver, en octobre dernier.

Le service qui fournit l'heure exacte "au troisième top", mis en place en 1941, n'est plus accessible par un numéro simplifié. Il est désormais payant - au tarif d'un appel local - et accessible via le 078/05.13.00. Son succès décline inexorablement, de 6.000 appels en moyenne par jour en 2004 à un millier en 2015 et désormais moins de 500. Les jours de l'année où l'horloge parlante est la plus sollicitée sont ceux qui suivent les nuits de changement d'heure. Plus de 5.000 appels ont ainsi été recensés le lendemain du passage à l'heure d'hiver, en octobre dernier.