"Au plus fort de la crise, les consommateurs avaient pris de bonnes habitudes et consommaient local. Mais depuis le déconfinement, on revient à la normale", a expliqué le chef de groupe des humanistes au parlement wallon, François Desquesnes, en marge de la séance plénière de l'assemblée régionale consacrée, ce mercredi, à la crise du coronavirus. Face à ce constat, les humanistes ont déposé une proposition de décret qui permettrait aux circuits courts de se développer structurellement en Wallonie. Le texte prévoit notamment la création d'une plateforme numérique ouvrant l'e-commerce aux producteurs locaux. Le développement de marchés couverts - des marchés de produits locaux et artisanaux -, réservés à ces producteurs et aux artisans utilisant des produits locaux, est également envisagé. "Nous proposons enfin une définition de ce qu'est un circuit court: un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur, avec un maximum de 80 kilomètres", a conclu François Desquesnes. (Belga)

"Au plus fort de la crise, les consommateurs avaient pris de bonnes habitudes et consommaient local. Mais depuis le déconfinement, on revient à la normale", a expliqué le chef de groupe des humanistes au parlement wallon, François Desquesnes, en marge de la séance plénière de l'assemblée régionale consacrée, ce mercredi, à la crise du coronavirus. Face à ce constat, les humanistes ont déposé une proposition de décret qui permettrait aux circuits courts de se développer structurellement en Wallonie. Le texte prévoit notamment la création d'une plateforme numérique ouvrant l'e-commerce aux producteurs locaux. Le développement de marchés couverts - des marchés de produits locaux et artisanaux -, réservés à ces producteurs et aux artisans utilisant des produits locaux, est également envisagé. "Nous proposons enfin une définition de ce qu'est un circuit court: un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur, avec un maximum de 80 kilomètres", a conclu François Desquesnes. (Belga)