"Une amitié irremplaçable, même pour des millions"... A la veille de son arrivée à Pyongyang, Xi Jinping en personne avait pris la plume pour célébrer l'alliance de la Chine avec son petit voisin, dans un texte publié par le principal quotidien nord-coréen. Le président chinois a décollé mercredi de Pékin par avion pour se rendre en Corée du Nord, accompagné de sa femme et de son ministre des Affaires étrangères Wang Yi, a annoncé la télévision d'Etat CCTV. Alors que le président américain promet un développement économique fabuleux à la Corée du Nord si elle accepte de renoncer à son programme nucléaire, son homologue chinois entend rappeler, à l'occasion de sa visite d'Etat, le rôle incontournable de son pays, qui absorbe 90% du commerce de Pyongyang. La visite, qui s'achèvera vendredi, est la première d'un président chinois depuis 2005. (Belga)