"Les mesures prises par le comité de concertation mercredi restent d?actualité et seront donc d?application la semaine prochaine" en Communauté germanophone, a indiqué vendredi le cabinet de la ministre en charge de l?Enseignement. La Flandre et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont décidé de fermer les écoles maternelles, contrairement à ce qu'avait décidé mercredi le comité de concertation, mais la Communauté germanophone n'est donc pas revenue sur la décision. En pratique, cela signifie que les écoles maternelles resteront ouvertes la semaine avant les vacances de Pâques. Pour les élèves de l'enseignement primaire et secondaire, les cours se donneront à distance et ne seront pas suspendus comme c'est le cas en Fédération Wallonie-Bruxelles. (Belga)

"Les mesures prises par le comité de concertation mercredi restent d?actualité et seront donc d?application la semaine prochaine" en Communauté germanophone, a indiqué vendredi le cabinet de la ministre en charge de l?Enseignement. La Flandre et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont décidé de fermer les écoles maternelles, contrairement à ce qu'avait décidé mercredi le comité de concertation, mais la Communauté germanophone n'est donc pas revenue sur la décision. En pratique, cela signifie que les écoles maternelles resteront ouvertes la semaine avant les vacances de Pâques. Pour les élèves de l'enseignement primaire et secondaire, les cours se donneront à distance et ne seront pas suspendus comme c'est le cas en Fédération Wallonie-Bruxelles. (Belga)