Au total, 28% des Belges se prononceraient en faveur de la scission du Royaume, 12% ne voteraient pas et 60% s'y opposeraient, ressort-il du Baromètre Ipsos Le Soir/RTL Infos dont un nouveau volet est publié ce mardi.

Il en ressort également que 51% des Flamands sont demandeurs de nouvelles élections un an après la chute du gouvernement, contre 29% des Bruxellois et des Wallons. Enfin, l'arc-en-ciel élargi est davantage soutenu au sud du pays et à Bruxelles, avec respectivement 53% et 59% d'opinions favorables alors qu'en Flandre, cette formule ne séduit que 32% des répondants.

La Bourguignonne, réunissant la N-VA, les socialistes, les libéraux et éventuellement le CD&V, obtient par contre les faveurs de 45% des sondés flamands, mais de seulement 21% des Wallons et de 24% des Bruxellois.

Au total, 28% des Belges se prononceraient en faveur de la scission du Royaume, 12% ne voteraient pas et 60% s'y opposeraient, ressort-il du Baromètre Ipsos Le Soir/RTL Infos dont un nouveau volet est publié ce mardi.Il en ressort également que 51% des Flamands sont demandeurs de nouvelles élections un an après la chute du gouvernement, contre 29% des Bruxellois et des Wallons. Enfin, l'arc-en-ciel élargi est davantage soutenu au sud du pays et à Bruxelles, avec respectivement 53% et 59% d'opinions favorables alors qu'en Flandre, cette formule ne séduit que 32% des répondants. La Bourguignonne, réunissant la N-VA, les socialistes, les libéraux et éventuellement le CD&V, obtient par contre les faveurs de 45% des sondés flamands, mais de seulement 21% des Wallons et de 24% des Bruxellois.